Blog

  • Séances de Relaxation Dynamique et de Gymnastique du Qi au Parc Bordelais

     

    Img 0916

    Le mois de septembre est entamé et avec les bonnes résolutions de rentrée. Peut-être le temps, pour vous de prendre soin de vous et de vous accorder un peu de temps. Il est temps de nous connecter à la nature, de reprendre des forces en se reliant aux énergies qui nous entourent. C'est pour cela que je vous propose à partir du mois de septembre des séances de relaxation dynamique et de Gymnastique du QI en pleine nature.

    La RD fait partie intégrante d'une séance de sophrologie et repose sur l'association des mouvements et du souffle. A ces mouvements qui procurent bien-être et détente, j'y ajoute la gymnastique du Qi ; Des mouvements simples qui reposent sur le travail de l'énergie interne et issus de mes différentes pratiques martiales ( XinYi Bagua, Tai-Chi). Le but est de mobiliser votre énergie interne afin d'améliorer votre état de forme et de régénérer votre santé.

    Je vous invite donc à me retrouver tous les samedis matin à 10h au Parc Bordelais  pour 45 minutes de bien-être ( Entrée Av d'Eysines)

    Tarif à la séance : 10 euros

    Contactez-moi au 06 23 52 12 12 pour plus de renseignements.

    Img 0919

    Ci-dessus le point de rdv

  • Avoir son BAC...ou Pas ?

     

    "Une des clés du succès est la confiance en soi ; une des clés de la confiance en soi est la préparation" disait Arthur Robert Ashe. En effet, nombreuses sont les personnes qui par manque de confiance, sont dépassées par le stress le jour d'une épreuve. Mal de ventre, insomnie, tremblement, perte de mémoire, nervosité, ils gèrent mal le stress et se laissent submerger par les émotions. Dans l'incapacité d'y faire face, et de se concentrer, ils souhaitent juste "en finir" et ont tendance à bacler leur travail, réduisant à néant tous leurs efforts.

    Et bien, ce n'est pas une fatalité. Le stress à la veille ou le jour d'un examen est une réaction normale de notre corps. Ce qui est contraignant c'est de se laisser dépasser par celui-ci.

    Or quelques séances de sophrologie suffisent pour sortir de ce schéma. Le protocole est simple est repose sur deux actions :

    -Gérer les symptômes du stress et les maîtriser

    -Se préparer mentalement à la réussite. Dépasser le sentiment de peur et d'échec.

    Je vous propose donc un forfait adapté cette problématique. Il est fortement conseillé de commencer les séances entre 1 et 2  mois avant le jour de l'examen.

    Pour les personnes n'étant pas en Gironde, les séances peuvent aussi se dérouler par skype. Pour des demandes de groupe, contactez-moi directement afin que je vous propose un tarif adapté.

    Tarifs :

    Forfait 5 séances : 200 euros

    Cécile Giret

    06 23 52 12 12

  • Consultations à Bordeaux

    Bonjour à tous et à toutes,

    Le début d'année a été marquée pour beaucoup d'entre vous par des changements et des évolutions très attendues. "Enfin" ! Et oui, parfois devant une apparente stagnation, et un immobilisme angoissant,  les choses évoluent secrètement.

    C'est aussi ce qu'il s'est passé pour moi. Depuis le mois de mars, je suis donc installée à Bordeaux, ville que j'affectionne particulièrement. Je suis donc en mesure de vous y rencontrer afin de vous apporter mon éclairage.

    Je consulte toujours par téléphone et par mail.

    Cette année étant une année de forte mobilité pour moi, n'hésitez pas à me contacter si vous avez des demandes particulières (événementiels ou formations), que ce soit sur la région ou encore à Paris. J'étudie également toute demande pour les autres régions sans soucis.

    Bientôt le printemps sera là. Cette saison étant propice aux changements et à la maturation des projets, essayez de vous laisset porter par la vie, sans resistance, sans projection. Soyez présents à vous même. Ici et maintenant, sans peur du lendemain.

    Bonne semaine à tous et à très vite

    Pour terminer une petite citation à propos :


    «Il y a, parmi les villes de France, disait un adage, un monde,
    une ville et un village ; le monde était Paris, le village
    Poitiers, et la ville Bordeaux.»BERCÉ, Yves-Marie.
    (La vie quotidienne dans l'Aquitaine du XVIIe siècle, 1978)

  • Bienvenue 2014 !

    Bonjour à tous et à toutes !

    Avant toute chose, je tiens à vous présenter tous mes voeux. Des voeux de bonheur, évidemment mais surtout de sérénité. De vivre cette année, au jour le jour, sans peur du lendemain et avec confiance. Confiance en vous, en vos capacités, en vos qualités,en vos intuitions, mais aussi confiance envers les autres. Vos proches et ceux qui le sont moins. Le monde est dur, violent mais il est aussi magnifique et étonnant d'humanité.

    Il y a aura certainement des moments heureux et d'autres moins, mais c'est à vous de faire en sorte de les traverser avec le plus de recul possible, le plus d'acceptation. En observation. Observer le monde, ainsi que sa propre vie. N'oubliez pas que les moments difficiles ont le mérite de nous rendre plus forts et de nous faire prendre conscience de l'essentiel.

    Je vous souhaite de trouver les bons chemins, de rencontrer de belles personnes qui vous feront avancer et réfléchir, sur vous-mêmes, sur la vie et sur vos aspirations.

    Je vous souhaite d'aimer votre vie et de ne pas envier ou jalouser celle des autres. C'est un réflexe bien humain et sur lequel il est important de travailler.  Nous sommes chacun responsables de ce que nous vivons et de ce que nous décidons de ne plus vivre.

    Je vous souhaite d'avoir l'audace et le courage nécéssaire pour entreprendre les changements auxquels vous aspirez.

    Je vous souhaite d'aimer, de vous aimer, de prendre soin de vous et de votre santé.

    Bref je vous souhaite le meilleur !

    Cécile

  • De l'importance du sommeil

    Nous passons un tiers de notre vie à dormir. Si le temps de récupération est variable selon les individus,(entre 6 et 9 heures) il est indispensable au bon fonctionement de l'organisme. Vital même. Durant notre sommeil, toutes nos fonctions vitales diminuent d'intensité. La respiration et le pouls ralentissent, la tension arterielle diminue, la température s'abaisse, tout l'organisme se met au repos.

    C'est aussi pendant notre sommeil que nous enregistrons les informations de la journée. Le travail de mémorisation intellectuelle est important durant cette phase. Ce qui est d'ailleurs valable chez les enfants, l'est aussi chez les adultes.

    Le sommeil est un indicateur de notre état de santé psychique. Insomnie, troubles du sommeil, réveil fatigué, sont en général les symptômes d'un trouble psychologique, d'un mode de vie perturbé ou d'un stress chronique.

    Et malheureusement nous sommes de plus en plus nombreux à négliger ce temps de repos indispensable. Télévision, jeux vidéos, horaires de coucher tardifs, agitations, sont autant d'éléments qui amputent notre temps de sommeil, avec pour conséquence, une fatigue, suivie d'une baisse des défenses immunitaires. Vous avez sans doute remarquer, que lorsque vous êtes malades, l'un des moyens de lutter pour votre corps est de dormir, dormir et encore dormir. C'est durant le sommeil, durant le repos, que notre corps se défend des agressions, qu'il reprend des forces et de l'énergie.

    La relaxation, le sommeil, permettent de lutter contre les agents stressants.

    En effet, lorsque nous sommes soumis au stress, c'est à dire lorsque notre corps doit faire face à un changement (souvent donc dans nos vies agitées :), le système nerveux sympathique s'active : Augmentation de la tension arterielle, rythme cardiaque qui s'accélère, sécretion d'adrénaline, de cortisol etccc, bref le corps se prépare à réagir au stress. Soit par l'action, soit par la fuite. Normalement ces moments de stress ne durent que quelques minutes.

    Le corps qui est bien fait a un moyen de lutter contre ces effets "négatifs ou dérangeants". Aussitôt le système nerveux "parasympathique" se met en action et propose toutes les réponses inverses ( ralentisssement du RC, TA...) c'est le retour à la normal.

    Tout va bien me direz vous. Oui sauf que dans les cas où le stress devient chronique, c'est à dire répété,(comme dans le cas de troubles du sommeil par exemple) le corps, ne peut plus agir. Car le seul bémol de ce système nerveux parasympathique c'est qu'il se met en action uniquement lorsque le corps est au repos !!! Donc si on de dort pas, on ne peut pas faire face.

    Une seule solution. Enfin deux. La première est de résoudre les causes du stress chronique. Et si on ne peut pas et bien il faut compenser le manque de repos de l'organisme, le manque de sommeil.

    La sophrologie offre des solutions et des techniques de relaxation. Il faut savoir que 10 minutes de relaxation, sont équivalentes à 3 heures de sommeil. La relaxation pratiquée régulièrement et de manière adaptée permet donc d'activer la touche "réparation" de notre système nerveux et donc permet au corps de ne pas s'affaiblir.

    La relaxation telle que je la pratique en sophrologie, permet aussi un lâcher-prise, très utile au niveau psychique. Car le sommeil est aussi utile pour nous déconnecter du présent et du matériel pour nous connecter à nous même, via les rêves par exemple.

    Pensez donc à votre sommeil. Il est précieux. Ce n'est pas un luxe, tout comme la sieste dont les vertus sont bien connues. N'hésitez pas à me contacter si vous avez des questions. Et faites de beaux rêves.

    A bientôt

    Cécile

  • La sophrologie au service des plus jeunes

    A l’école, à la maison, au sport, nos enfants sont de plus en plus stressés. Conséquence, une augmentation des troubles du comportements et des troubles anxieux (insomnie, phobie scolaire, agressivité, hyperactivité…). La sophrologie est une méthode particulièrement adaptée aux enfants de part sa simplicité d’exécution et de son efficacité rapide. Explications.

    Le constat est sans appel. Un quart des enfants âgés de 11 à 15  ans sont « malades de l’école ». Une preuve de plus si il en fallait que les enfants aussi sont soumis au stress.

    Troubles du sommeil, difficultés de concentration, phobies scolaires,  échec scolaire, crises de panique et même dépression, nos enfants souffrent de plus en plus et surtout de plus en plus jeune.

    Inutile de chercher un unique coupable. Les causes sont nombreuses et l’intensité des symptômes varient selon les prédispositions génétiques de l’enfant et son environnement. Pression scolaire, mauvaise gestion de l’échec, mauvaise utilisation des nouvelles technologies, temps de repos réduit, ou encore une mauvaise alimentation, font partis des principaux responsables.

    Le stress qui se définit comme « l’ensemble de perturbations biologiques et psychiques provoquées par une agression sur un organisme » n’épargne donc plus les enfants.

     Loin d’être une fatalité, les plus jeunes peuvent et doivent bénéficier d’une prise en charge afin de rétablir leur équilibre physique et psychologique.  Et quelque soit leur âge, la sophrologie permet aux petits et aux grands d’apprendre à gérer ce stress et d’enrayer ces perturbations biologiques et psychiques.

    En effet la sophrologie est une technique comportementale, psychocorporelle qui se pratique dès le plus jeune âge.

    Basée sur la respiration, le relâchement corporel  et la pensée positive, la sophrologie s’adapte à tous.

    -Chez les plus petits, il s’agira surtout d’une prise de conscience corporelle. Sous la forme du jeu, les enfants effectueront un plusieurs mouvements simples en y associant la respiration. Des exercices appelés « Relaxation dynamique ». Le travail de visualisation sera assez court et leur permettra de développer l’imaginaire en travaillant sur des images positives et agréables.

    Pratiqués régulièrement, ils permettent aux enfants de redécouvrir  leur schéma corporel,  d’améliorer leur concentration, de favoriser leur sommeil et de développer leur imagination et de calmer leur anxiété.

    -Chez les plus grands, les séances seront  d’abord plus longues. A savoir 45 minutes contre 20 minutes chez les plus petits. A l’adolescence, le corps est plutôt malmené, maltraité ou encore dénigré.  Redéfinir son schéma corporel grâce à la relaxation dynamique,  l’objectif étant de retrouver des sensations agréables. Gérer ses peurs, ses émotions et les symptômes liés à l’anxiété et au stress font partis des bénéfices premiers des séances.

    Dans un second temps, la sophrologie permet de se préparer mentalement et d’optimiser ses capacités et donc ses résultats, qu’ils soient scolaires, sportifs ou autres. Préparation aux examens, gestion du trac, mise en confiance, le but est de permettre aux étudiants de vivre cette période de façon stimulante. Bien dans leur corps, capable de gérer leurs émotions, maîtrisant également leur mental,  ils seront à même d’atteindre leurs objectifs.

    La sophrologie a cet avantage de  se pratiquer de manière individuelle ou collective selon ses objectifs.

    Le sophrologue peut travailler avec des élèves en tête à tête, se focalisant ainsi sur sa problématique particulière. Le travail est ainsi sur mesure et adapté aux besoins de chacun.

    Les cours de groupe sont aussi très utiles et appréciés par les élèves. Soit dans les petites classes dans un objectif de bien-être afin de favoriser la concentration. En effet 10mn de relaxation apporte l’équivalent de 3H de sommeil. A l’heure où la sieste a été bannit des écoles maternelles et primaires la sophrologie peut apporter ce temps de récupération et de bien-être, de façon ludique.

    Chez les plus grands, au collège ou au lycée, les séances peuvent être proposées à l’ensemble d’une classe afin de se fixer sur un objectif commun : préparation au brevet des collèges, au baccalauréat,  ou encore présentation orale d’un stage professionnel.

    N'hésitez pas à me contacter directement pour toutes vos demandes individuelles ou collectives au 06 23 52 12 12.

    Rendez-vous aussi sur www.sophrologie-giret.com

     

     

  • A la rentrée, prenez le temps de respirer

    Bonjour à tous

    Lors de ma dernière consultation, j'ai délivré le message suivant au consultant : " Acceptez enfin l'idée de perdre un peu de temps pour aller mieux".  Souvent, on souhaite que les choses aillent vite. On souhaite être dèjà dans le "plus tard" sans accepter le maintenant. Et pourtant l'instant présent à une utilité. Encore faut-il le savoir.Il faut prendre le temps. Faire une petite pause. Comme une parenthèse, une bulle de réflexion et de lâcher prise.

    C'est ce que je vous invite à faire en cette rentrée. Prendre du temps pour vous. Le temps de regarder ce qui vous ennuie, ce qui vous empêche de vous sentir libre et serein,  ce qui vous gêne dans vos rapports avec les autres ; ce que vous souhaiteriez changer, ce que vous aimeriez améliorer. Prendre le temps de regarder en face vos difficultés pour enfin les affronter et les surmonter.

    Ce n'est pas toujours évident, surtout seule. C'est pour cela que je vous invite à me consulter. Ensemble, nous prendrons le temps d'analyser votre situation. Prendre en considération vos objectifs, vos envies. Sophrologie, voyance, pnl, je me sers de tous les outils dont je dispose pour vous aider dans cette quête de liberté.

    N'attends pas plus pour aller mieux, vous le meritez bien, non ?

    A bientôt

    Cécile

  • Chance ou malchance ?

    Bonjour à tous

    Pour commencer cette semaine, la dernière du mois de juin, je vous propose de découvrir ce petit conte qui nous parle de chance ou de malchance selon de quel point de vue on se place. En effet, il ne faut pas se fier à l'apparence des épreuves, car bien souvent d'un événement malheureux surgit une situation positive. Notre malchance peut faire la chance des autres et inversement. C'est un peu l'histoire du mec qui rate son avion et qui ainsi évite le pire lorsqu'il apprend le crash de ce même avion. "C'était pas son heure" dit-on dans ces cas-là.Ou encore le film " La chance de ma vie".

    Tout ça pour dire, que rien, à mon sens n'est inutile en ce bas monde. Nos obstacles, nos freins, nos coups durs sont autant de moyens de se hisser là où nous devons être. Nos rencontres, nos expériences, ne sont jamais inutiles. Aucune rencontre n'est à négliger, même la plus brève. Peut-être vous souvenez-vous d'une personne ou d'une parole qui vous a poussé à changer ou à prendre des décisions, ou d'une ligne lue sur un blog...

    Bonne lecture et bonne semaine !

    Dans un village un homme très pauvre possédait un cheval d’une rare beauté. Il était si magnifique que tous les riches marchands et puissants seigneurs de passage se proposaient de lui acheter dès qu’ils l’apercevait. Mais le vieil homme refusait toujours. Cet animal est pour moi comme un ami, disait-il. Vendriez-vous un ami ?

     

    Mais un beau matin, le vieillard découvrit que sonc cheval avait disparu. Les villageois, goguenards, lui dirent tous : On te l’avait bien dit ! tu n’avais que le vendre quand on te le proposais. Maintenant, on te l’a volé… quelle malchance À toutes ces lamentations et railleries le vieil homme apportait invariablement la même réponse : chance ou malchance, qui peut le dire ? Les moqueries reprenaient alors de plus belle.

     

    Mais 15 jours plus tard, le cheval revint avec une horde de chevaux sauvages. S’étant échappé, il avait séduit quelque belle jument et rentrait maintenant avec le reste de la horde. Quelle chance ! dirent les villageois. Mais le vieillard ne montrait aucun enthousiasme débordant, conservant son habituelle bonne humeur : chance ou malchance, qui peut le dire ?. Ses voisins ne pouvaient s’empêcher d’y voir ici une ingratitude devant la bonne forturne apportée par les dieux.

     

    Le vieil homme et son fils voulurent dresser les chevaux pour les vendre ensuite auxriches du Royaume. Mais quelques semaines plus tard, le fils chuta d’un hongre et se brisa la jambe. Selon le guérisseur du village, il en gardera pour la vie une légère claudication. Ses amis le plaignirent alors de plus belle. Quelle malchance ! Sans ton fils, tu ne pourras dresser les chevaux pour les vendre ! Toi qui est si pauvre… À son habitude, le vieil homme répondit alors : chance ou malchance , qui peut le dire ?

     

    Seulement trois jours après la blessure, les soldats du roi prirent position dans le village et enrôlèrent de force tous les jeunes. Ils partaient pour une campagne lointaine, au-delà des montagnes qui bouchent l’horizon, faire la guerre à un autre peuple. Tous durent suivre la troupe sauf le fils qui ne pouvait marcher avec sa jambe brisée. Pleurant de désespoir, tous les villageois prirent le vieil homme à parti : ton fils reste avec toi alors que les nôtres vont certainement mourir à la guerre. On peut dire que la chance te sourit à toi qui garde ton fils unique !

    Vous savez ce que le vieillard a répondu. Chance ou malchance…

    "LA CHANCE DE MA VIE"

     

  • La respiration pour combattre la crise de panique

    Accélération cardiaque, mains qui tremblent, sueurs, maux de ventres, vue brouillée, autant de symptômes qui se manifestent pendant une crise de panique.
    La gestion des crises de panique et des crises d'angoisse passe en premier lieu par la respiration.
    Je vais donc vous expliquer ci-dessous comment effectuer une respiration dite "complète".
    Dans cette respiration on inspire par le nez, bouche fermée et on expire par la bouche, légèrement ouverte.


    Dès que vous sentez les symptômes apparaître :
    1 : Prenez conscience de vos points d'appuis : le dos sur votre chaise si vous êtes assis, les mains sur vos cuisses, sinon les pieds bien ancrés au sol. Essayez de vous centrer sur le contact de vos vêtements sur la peau, les bijoux que vous sentez, le poids de votre montre sur votre poignet...
    2 : Posez une main sur votre ventre et l'autre sur votre poitrine. L'idéal étant d'être assis, du moins au début c'est plus facile.
    3- Inspirez sur 3 temps : 1, je gonfle le ventre ( ma main se lève), 2 je gonfle la poitrine et 3 je remplis tous les poumons et mes épaules se lèvent.
    4- Vous pouvez effectuer une légère rétention et enfin expirez tout l'air des poumons tout doucement. Il faut que votre expiration dure le double de temps. Pour ne pas expulser tout l'air trop vite, il suffit d'ouvrir à peine la bouche.
    Et puis recommencez autant de fois qu'il faut pour vous calmer.
    Cette respiration active le système parasympathique qui va réguler votre système nerveux sympathique et permettre de faire disparaître peu à peu tous vos symptômes.
    L'idéal est de pratiquer cette respiration en dehors des crises afin de la maîtriser parfaitement au moment où vous en aurez besoin.
    N'oubliez pas de vous centrer au fur et à mesure sur tout ce que vous ressentez d'agréable et de positif en vous.
    Vous verrez que peu à peu, en maîtrisant votre corps, vous n'aurez plus peur de la peur. C'est à force de répétition, que à peu, les crises auront moins de prises sur vous.

    N'hésitez pas à réagir ou à poser des questions.
    Bonne soirée

  • Carte de la semaine : La force

    11-27.gifBonjour à tous

    Après un weekend pluvieux, une semaine froide et nuageuse, enfin, ce matin, le soleil est bien là. La météo influence notre humeur et nos énergies s'en ressentent...les miennes en tout cas.

    Alors cette semaine, j'ai commencé par ma petite carte. Pour ceux qui souhaitent décourvrir le tarot, je vous invite à pratiquer cet exercice. Au début, vous pouvez même réaliser votre carte du jour. Et puis vous notez ce que cette carte vous inspire sur la journée, ou ce que vous ressentez. Et le soir vous relisez vos propos. Ensuite à vous de faire le point, entre ce que vou avez perçu, ce que vous pensiez mais que vous n'aviez pas osé retranscrire, et ce qu'il s'est passé. C'est un bon exercice pour progresser et affiner ses resentis.

    Cette semaine, ma carte c'est donc "La Force". La femme se tient debout et maîtrise de ses seules mains, la gueule du lion. Elle a les yeux fermés, comme si c'était super facile. Pour moi cette carte "aujourd'hui" symbolise la force que j'ai mis ces derniers temps à vouloir maîtriser la situation. Je vois les dents du Lion très pointues. J'ai réussi à éviter la morsure, mais je suis à bout de force. Derrière dans mon jeu, il y a un monde et une impératrice. Cela signifie, que je serais bientôt libérée de ces efforts, enfin ! L'impératrice, (le travail) et le diable, (le matériel) montre que cette épreuve touche à sa fin.

    Je poursuis l'exercice avec une coupe du Belline. "Procès et Ruine".  Là encore, la coupe paraît claire, l'exercice, le combat touche à sa fin, on accepte certaines choses, des défaites mais aussi des prises de conscience. Je me suis assez battue. Stop. " Pourparler", "Etoile de la femme" et "Changement" en suisvant annoncent des nouvelles pour moi et une évolution.

    Cette semaine devrait donc être annonciatrice de la fin d'une étape pas des plus faciles, mais certainement enrichissante.

    Et vous ?