accompagnement

  • La sophro, bulle d'oxygène pour les malades atteints de cancer

    G_zenattitude.jpg

    Chaque année, 350 000 personnes apprennent qu'elles ont un cancer. Un choc pour l'esprit, pour le corps et un profond sentiment d'angoisse qui peut alors s'installer subitement. Si la sophrologie est un très bon outil dans la prise en charge de la douleur, elle devient un allié de taille lorsque la maladie grave s'empare de nos vies. Il y a quelques semaines, l'une de mes clientes a appris qu'elle souffrait d'un cancer. Déjà habituée à pratiquer la sophrologie, elle poursuit ses séances avec régularité. Certes la sophrologie ne soigne pas, mais elle permet de mieux supporter l'angoisse et la pénibilité des traitements.

    Un support de taille pour ces patients qui voient leur vie rythmée par les rdv médicaux contraignants. Grâce aux exercices physiques, à la respiration et la visualisation, les séances de sophrologie vont aussi permettre aux malades de renforcer leur vitalité et de booster leurs capacités naturelles pour aider à combattre leur ennemi. La sophrologie permet de renforcer la confiance. Confiance en soi, confiance envers les traitements et les médecins.

    En sophrologie, on travaille aussi sur le Ici et Maintenant. Accepter la réalité, c'est un pas essentiel pour pouvoir se battre de toutes ses forces et se donner les moyens d'atteindre ses objectifs.

    Et puis un rendez-vous régulier avec votre sophrologue, permet aussi de parler et d'échanger. De verbaliser ses craintes et ses inquiétudes en toute liberté. Une bulle d'air au combien salvatrice.

     

    N'hésitez pas à me contacter pour plus de renseignements au 06 23 52 12 12.  A noter que je me déplace aussi à domicile.

     

×