adolescents

  • A tous les parents dont les enfants souffrent d'anxiété

    statue-1.jpgLes enfants sont doués. Mais si ils savent à a perfection dissimuler leurs problèmes en affichant un sourire de façade, bien souvent leur corps parle tout seul. La semaine dernière, je rentrais de l'école avec mes deux enfants. A quelques mètres devant moi, j'ai aperçu une adolescente, accrochée à un mur, courbée, la tête en avant. Elle grimaçait et j'ai d'abord cru qu'elle pleurait. En me rapprochant, j'ai bien perçu que quelque choses n'allait pas. Je lui ai alors demandé quel était son problème. Coeur qui bat trop fort, envie de vomir, vertiges,sueurs....une belle crise d'angoisse en pleine rue. Je lui ai alors donné quelques conseils de respiration pour l'aider à récupérer et à reprendre le contrôle de son corps.

    Puis j'ai entamé la discussion. Je ne voulais pas la laisser repartir comme ça. En fait tous les soirs, au moment de prendre le bus pour rentrer chez elle, l'adolescente était prise de ce genre de crise. Je lui ai demandé si elle en avait parlé à sa mère. Réponse : " Oui, elle m'a dit que ça passerait". De toute évidence, cela ne passe pas. N'ayant pas de voiture, je ui ai proposé de rester avec elle si elle voulait appeler sa maman. Cette dernière ne répondant pas, la jeune fille se décidait à tout de même prendre son bus. Je lui ai expliqué que je lui avais donné des exercices de sophrologie et que cette méthode pouvait l'aider si elle le souhaitait. Je l'ai invité à en reparler à sa maman et à m'appeler une fois arrivée chez elle. Ce qu'elle a fait.

    J'espère que depuis, sa maman a considéré le malaise de sa fille. Je l'espère car trop d'enfants et d'adolescents souffrent en silence et tentent de gérer leur stress et leur anxiété seuls dans leur coin. Il ne s'agît pas de dramatiser, car bien souvent les choses rentrent vite dans l'ordre, mais de ne pas faire comme si tout allait bien, car ce n'est pas le cas.

    En tant que parent, proposer à son enfant dessolutions pour gérer son corps et ses émotions, c'est lui donner une chance d'affronter les obstacles qui se présenteront tôt ou tard dans son existence. C'est lui donner la confiance nécessaire et lui faire comprendre qu'il peut demander de l'aide.

    Alors peu importe son âge, mais si votre enfant a souvent mal au ventre, si il sort de table précipitament, si il a des nausées, si au contraire il parle beaucoup et beaucoup sans raison apparente, si il dort mal, si il met du temps à s'endormir, si dans ses yeux vous sentez qu'il vous ment en disant "tout va bien" si il évite certaines situations sans raison, inventant des prétextes, ne faites pas semblant vous aussi que tout va bien. Et si parfois les choses peuvent s'arranger d'elles-mêmes, il est recommandé de faire appel à un tiers pour trouver des solutions adaptées.

    Si vous avez des doutes ou des questions, n'hésitez pas à me conatcter !

×