confiance

  • Il n'est jamais trop tard pour....

    MontrebbbTout est dans le titre. Que vous ayez 20, 30, 40, 50 ou 70 ans, il n'est jamais trop tard pour vous lancer de nouveaux défis. Jusqu'à preuve du contraire, tant que vos neurones fonctionnent, vous êtes capable de tout entreprendre : " Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait" dixit Mark Twain.

    Si pour vous convaincre, il vous faut des exemples, regardez Stan Lee le père des héros Marvel qui a attendu d'avoir presque atteint 40 ans pour écrire les 4 fantastiques. Ou encore Marcel Proust qui a débuté l'écriture de Un amour de Swann à 42 ans. Dans un autre genre Andrea Bocelli qui était avocat jusqu'à l'âge de 34 ans. Les exemples sont multiples et ne manquent pas, certainement même autour de vous. Peut-être connaissez-vous des proches qui eux aussi ont décidé de se lancer de nouveaux défis et ce en dépit de leur âge ou de ce qu'on pourrait penser d'eux.

    Alors oui, il n'est jamais trop tard, pour par exemple, décider d'aller voir un psychologue et affronter ses démons, ou encore pour demander pardon à quelqu'un que l'on a blessé, volontairement ou pas. Il n'est jamais trop tard pour changer de femme ou de mari si l'amour n'est plus là. Il n'est jamais trop tard, pour reprendre ses études, changer de métier et ce malgré les difficultés. Plasticité cérébrale à l'appui, vous pouvez vous lancer dans des apprentissages à n'importe quel âge. Il n'est jamais trop tard pour vaincre vos phobies, ou encore pour déclarer votre flamme à l'homme ou la femme de votre vie. Il n'est jamais trop tard pour partir en voyage, ou vous lancer dans ce sport qui vous fait rêver depuis tant d'années. Il n'est jamais trop tard pour oser parler de vous sans vous cacher devant un sourire de façade, il n'est jamais trop tard pour dire que vous allez mal ou bien.

    Il n'est jamais trop tard, non jamais et cela jusqu'à votre dernier souffle. A ce moment-là en effet, vous pourrez considérer qu'il est temps de passer à autre chose. Alors pour ne pas être subrmergé par une vague de regrets, je vous invite à oser vous lancer les défis que vous méritez.

  • Devenir soi, malgré les autres ....

    Tigre"L'enfer c'est les autres" écrivait Sartre. Loin de moi l'idée de publier un post rejettant et dénigrant les relations humaines et sociales. Bien au contraire. D'une manière globale, je crois que je peux affirmer que j'aime les gens ainsi que tous les êtres vivants. J'aime les gens, et j'aime surtout ce qu'ils peuvent devenir. Car de toute évidence, nous sommes seulement une petite partie de nous mêmes. En effet, durant toute une partie de notre vie, nous sommes élevés et éduqués par nos parents, nos familles, nos professeurs, puis considérés et rejettés par nos amis, nos collègues, nos voisins. Et même si cela se déroule sans gros drame de l'existence, nous portons en nous des souffrances et des blessures, parfois silencieuses, et dont certaines ne nous appartiennent même pas.

    Mais peu importe. Il nous faut faire avec. Et selon moi tout l'enjeu de l'existence consiste à se trouver soi-même. Savoir qui nous sommes, ce que nous voulons, ce que nous portons en nous et ce qui va nous permettre de nous réaliser. Evidemment, dans nos sociétés, rien n'est fait pour le réaliser. Du moins presque rien. Tout le temps que nous passons avec les autres, tous les instants que nous vivons non connectés à nous même, mais accaparés par le superflu nous empêche d'être nous même et de nous trouver.

    Plus le temps passe et plus le temps que nous passons connecté avec nous même se réduit. Je ne parle pas forcémment ici de passer des heures à méditer, mais d'être centré sur soi, y compris dans une activité à laquelle on s'adonne. D'être avec soi en conscience. Impossible d'entendre le murmure de notre âme dans un brouhaha permanent. Impossible d'être à l'écoute de ses intuitions, si notre cerveau est accaparé par des questionnements incessants et bien souvent sans intéret.

    La plupart du temps, les personnes qui viennent me consulter cherchent des réponses, qu'ils ont souvent au fond d'eux-même. Impossible pourtant d'y accéder, tant les obstacles sont nombreux. Vous voyez, c'est comme un chemin de montagne qui serpente et dont l'accès serait coupé par un éboulement. Et bien toutes ces pierres qui vous empêchent de passer, c'est vous qui les avez placées à un instant donné et il ne tient qu'à vous de les retirer une à par une.  Mais bien-sûr, dela demande des efforts et parfois un coup de pouce extérieur ( Coach, thérapeute...médium..ou autre)

    "La difficulté de la vie, ce n'est pas de vivre avec les autres, c'est de parvenir à devenir pleinement soi et ce, malgré les autres".

    Alors non seulement, il faut apprendre à vivre avec soi-même. A ce centrer, s'écouter, voir la réalité en face, accepter ses failles et ses forces, mais en plus il faut considérer les autres pour ce qu'ils sont. Des semblables qui peuvent nous éclairer sur nous-mêmes et nous faire prendre conscience de qui nous sommes. Mais pas la peine de vivre à travers eux ni à travers leurs désirs.  Les autres ne vous rendront pas heureux, c'est une illusion. En revanche, si vous trouvez le chemin d'accès à une sorte de bonheur, du moins de sérenité, vous pourrez partager des instants de plaisir avec eux ( en espérant qu'ils en soient un peu près au même stade que vous niveau cheminement personnel, car sinon évidemment vous vous sentirez un peu seul et étranger).

    Alors pour toux ceux qui ont besoin d'un coup de pouce pour les aider à avancer sur leur sentier de montagne et voire ce qui se passe malgré les pierres qui vous cachent la vue, n'hésitez pas à me contacter directement pour un coaching intuitif sur mesure !

     

    Bonne journée à vous

  • En finir avec nos peurs !!

    Un petit sujet aujourd'hui sur la peur.

    Après réflexion, je crois que combattre nos peurs, c'est le seul moyen de se sentir libre. Certes la peur nous permet de nous défendre et assure la survie de l'espèce, mais nos peurs usuelles nous bloquent au lieu de nous stimuler. Plutôt que de nous battre, souvent nous cédons à la facilité, bien souvent par conformisme.

    Pour ma part, je pense qu'il est temps plus que jamais de s'en libérer. Alors peut-être pas toutes vos peurs d'un coup, mais peu à peu, tenter de dépasser ses peurs, ses craintes profondes ou superficielles, celles en tout cas qui nous limitent et nous empêchent de nous sentir bien.

    Il y a de nombreuses raisons d'avoir peur de nos jours, tout comme lors du siècle dernier et les siecles précédents. Nous avons nos peurs viscérales, comme celle de mourir, celle de manquer, d'être malade, de ne pas être aimé. Et puis nos petites peurs qui à force peuvent devenir grandes et devenir des phobies. Ou bien encore les peurs très materielles, comme manquer d'argent, ne pas pouvoir payer notre crédit, être au chômage...

    Pour ma part j'ai quelques peurs encore. Certaines j'ai réussi à les dépasser et les apprivoiser, comme la peur du sang, la peur des guêpes ( pour les frelons j'ai encore du chemin) la peur de m'opposer ou de donner mon avis, parfois de dire non face à un supérieur au travail. Bon ce dernier point, ce n'est pas encore parfait, mais je m'améliore de jour en jour, parvenant même à oser exprimer ma désapprobation ou mon mécontentement quant à certaines directives. 

    Bon, même si on ne se débarrasse pas de ses peurs en un claquement de doigt, on peut néanmoins prendre son courage à deux mains, choisir l'une d'elles et lui mettre une bonne droite ! Si par exemple vous avez peur d'aller chez le dentiste ou chez le médecin, si vous avez peur de demander une augmentation, et bien donnez-vous 10 jours ou plus pour atteindre cet objectif. Non seulement vous serez fier de vous et vous verrez à quel point se débarrasser de ses peurs est libérateur.

    Commencez par un petit défi. N'allez pas tout de suite sauter dans le vide avec un simple parachute. Choissisez une peur ou une crainte " raisonnable". Soyez imaginatif, ça peut être la peut-être vraiment un tout petit truc, mais qui néanmoins vous empêche de profiter pleinement de moments simples. Par exemple certaines personnes ont peur de manger seul au restaurant. Si c'est vote cas, donnez-vous un petit coup de fouet, prenez un bon journal et par pitié, laissez-votre portable dans votre sac et offrez-vous ce moment de tranquillité.

    Peur après peur, vous verrez que vous vous sentirez mieux. Encouragé par chaque défi réussi, vous aurez envie d'un relever d'autres. Cette quête et cette énergie aura pour conséquence de provoquer des situations inattendues et qui vous seront plus favorables. Si la chance se mérite, le bonheur aussi.

    N'hésitez pas à me glisser en commentaires la liste de vos peurs et de vos défis relevés !  La force est avec vous :) 11-27.gif

    Bon mercredi !

     

  • Accompagnement et coaching à distance : Sophrologie et clairvoyance

    Bonjour à tous,

    Cette page est consacrée à l'accompagnement à distance. En effet il est parfois compliqué de se rendre chez un thérapeute. Les raisons sont diverses : la peur, le manque de confiance, la distance ou encore le manque de mobilité. Parfois même, l'envie d'utiliser les nouveaux moyens de communication. C'est simple et tout aussi efficace.

    Pour ces différentes raisons, je vous propose à présent un accompagnement à distance. Par téléphone, skype ou mail et même les trois à la fois. Cet accompagnement ou coaching vous permettra durant une période donnée de cibler vos objectifs et de mettre en place les moyens pour y parvenir. Comme en cabinet, je me sers de différents outils pour vous "coacher". La sophrologie, mes dons de clairvoyance, l'écoute active etcc. 

    En quelques séances, je vous aiderai à atteindre vos objectifs et à mobiliser toutes vos capacités. Le travail de confiance et de lâcher-prise est essentiel au mieux-être.

    Pour simplifier la démarche je vous propose des forfaits de 5 ou 10 séances. Entre ces séances de 1 heure, réalisées par téléphone ou skype, vous pourrez me joindre à tout moment via mail.

    N'hésitez pas à me contacter pour plus de renseignements.

    Tarifs 5 séances valable 2 mois : 250 euros

    Tarifs 10 séances valable 3 mois : 450 euros

     

    A très bientôt !

     

  • Petit exercice pratique de lâcher-prise

    Ahhh le fameux " Lacher-prise". Combien de thérapeutes, de coachs, de voyants ou d'amis vous ont dit ça. "Mais enfin lâches-prise". Ben oui tiens, c'est tellement facile à dire et si dur à réaliser. Et pourtant. Ce qui nous empêche de lâcher prise, c'est nous, tout simplement, notre égo, nos certitudes et nos attachements. Notre resistance aux choses. Nous ne voulons pas céder. Un peu comme dans une dispute avec votre conjoint. Vous savez qu'il faudrait vous arrêter, stoper la discussion, arrêter l'escalade verbale et pourtant non, vous continuez. Pas question de lâcher l'affaire. Pourtant ce serait facile, il suffit de le décider, d'accepter.

    Et bien pour une pensée, c'est la même chose. Imaginez-vous avec un objet dans la main. Serrez fort cet objet, très fort. Et enfin, lâchez-le. Sentez le relâchement, sentez la détente. Accueillez les sensations. Maintenant, pensez à quelque chose qui vous agace, quelque chose que vous ruminez. Pensez-y fort. Et maintenant, lâchez l'idée, comme vous avez lâcher l'objet. Acceptez d'y renoncer, maintenant, laissez l'idée s'échapper.

    Alors ? Vous avez réussi, ça fait du bien non ?

  • Bienvenue 2014 !

    Bonjour à tous et à toutes !

    Avant toute chose, je tiens à vous présenter tous mes voeux. Des voeux de bonheur, évidemment mais surtout de sérénité. De vivre cette année, au jour le jour, sans peur du lendemain et avec confiance. Confiance en vous, en vos capacités, en vos qualités,en vos intuitions, mais aussi confiance envers les autres. Vos proches et ceux qui le sont moins. Le monde est dur, violent mais il est aussi magnifique et étonnant d'humanité.

    Il y a aura certainement des moments heureux et d'autres moins, mais c'est à vous de faire en sorte de les traverser avec le plus de recul possible, le plus d'acceptation. En observation. Observer le monde, ainsi que sa propre vie. N'oubliez pas que les moments difficiles ont le mérite de nous rendre plus forts et de nous faire prendre conscience de l'essentiel.

    Je vous souhaite de trouver les bons chemins, de rencontrer de belles personnes qui vous feront avancer et réfléchir, sur vous-mêmes, sur la vie et sur vos aspirations.

    Je vous souhaite d'aimer votre vie et de ne pas envier ou jalouser celle des autres. C'est un réflexe bien humain et sur lequel il est important de travailler.  Nous sommes chacun responsables de ce que nous vivons et de ce que nous décidons de ne plus vivre.

    Je vous souhaite d'avoir l'audace et le courage nécéssaire pour entreprendre les changements auxquels vous aspirez.

    Je vous souhaite d'aimer, de vous aimer, de prendre soin de vous et de votre santé.

    Bref je vous souhaite le meilleur !

    Cécile