destin

  • La liste de mes succès...

    Aujourd'hui j'ai eu comme une envie soudaine de lister non pas mes problèmes, ni mes objectifs ou encore mes desirs, mais au contraire de me remémorer tous mes succès, toutes mes victoires. Des plus anciennes au plus récentes. Un petit exercice assez galvanisant qui a le mérite de renforcer l'estime de soi-même. Une manière de prendre conscience de toutes vos potentialités, y compris celles qui vous paraissent anodines, mais qui en réalité sont assez extraordinaires.

    Car quelque part, nous sommes tous exceptionnels. Et cela depuis le jour où nous sommes nés. D'ailleurs, c'est la première des victoire la naissance. Ce passage si délicat, du ventre de notre mère à celui de la vie terrestre. Puis ensuite, nos premiers pas, nos premiers mots, nos premiers dessins.

    Allez, laissez-vous aller et prenez le temps de remonter le fil de votre existence pour voir ce que vous avez déjà accompli, rien qu'avec votre travail et votre volonté. Centrez vous sur vos souvenirs et non pas ce qu'on vous a raconté. Vos victoires personnelles ne sont pas toujours celles qui sont reconnues par votre famille.

    Pour ma part, j'en ai listé pas mal. J'ai surmonté l'échec scolaire, mes deux années d'internat, mes phobies et angoisses, tout cela avec succès. J'ai ensuite réussi mes études d'histoire, mes études de journalisme. J'ai eu du succès dans mon travail de journaliste à Paris. En tant que thérapeute et coach, tous les jours j'apporte un peu de bien-être ou de lumière à ceux qui en manque. J'ai aussi été sollicitée par de nombreuses entreprises pour apporter du bien-être aux salariés et améliorer leurs échanges. Pour finir ou presque, je dirais que j'ai du succès dans ma vie personnelle et affective, tant mes enfants et mon conjoint m'apportent du bonheur au quotidien.

    Bref, comme moi, je suis certaine que la liste de vos succès vous apportera du réconfort et de l'énergie pour la suite !!!

    N'hésitez pas à partager !

    Bonne journée

     

    Etole

     

     

  • Il n'est jamais trop tard pour....

    MontrebbbTout est dans le titre. Que vous ayez 20, 30, 40, 50 ou 70 ans, il n'est jamais trop tard pour vous lancer de nouveaux défis. Jusqu'à preuve du contraire, tant que vos neurones fonctionnent, vous êtes capable de tout entreprendre : " Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait" dixit Mark Twain.

    Si pour vous convaincre, il vous faut des exemples, regardez Stan Lee le père des héros Marvel qui a attendu d'avoir presque atteint 40 ans pour écrire les 4 fantastiques. Ou encore Marcel Proust qui a débuté l'écriture de Un amour de Swann à 42 ans. Dans un autre genre Andrea Bocelli qui était avocat jusqu'à l'âge de 34 ans. Les exemples sont multiples et ne manquent pas, certainement même autour de vous. Peut-être connaissez-vous des proches qui eux aussi ont décidé de se lancer de nouveaux défis et ce en dépit de leur âge ou de ce qu'on pourrait penser d'eux.

    Alors oui, il n'est jamais trop tard, pour par exemple, décider d'aller voir un psychologue et affronter ses démons, ou encore pour demander pardon à quelqu'un que l'on a blessé, volontairement ou pas. Il n'est jamais trop tard pour changer de femme ou de mari si l'amour n'est plus là. Il n'est jamais trop tard, pour reprendre ses études, changer de métier et ce malgré les difficultés. Plasticité cérébrale à l'appui, vous pouvez vous lancer dans des apprentissages à n'importe quel âge. Il n'est jamais trop tard pour vaincre vos phobies, ou encore pour déclarer votre flamme à l'homme ou la femme de votre vie. Il n'est jamais trop tard pour partir en voyage, ou vous lancer dans ce sport qui vous fait rêver depuis tant d'années. Il n'est jamais trop tard pour oser parler de vous sans vous cacher devant un sourire de façade, il n'est jamais trop tard pour dire que vous allez mal ou bien.

    Il n'est jamais trop tard, non jamais et cela jusqu'à votre dernier souffle. A ce moment-là en effet, vous pourrez considérer qu'il est temps de passer à autre chose. Alors pour ne pas être subrmergé par une vague de regrets, je vous invite à oser vous lancer les défis que vous méritez.

  • Lâchez-prise pour booster vos intuitions

    statue-1.jpgBonjour à tous

    Bien souvent, on me demande comment les intuitions se développent et de quelle manière les renforcer Je pense que pour être intuitif et pertinent dans ses intuitions ou ses prédictions, il faut avoir en amont beaucoup travaillé sur soi. Il faut être serein, détaché et libéré de ses peurs. Un véritable travail de fond qui explique la rareté des bons professionnels de la voyance, inspirés et inspirants.

    Alors parmi la multitude de conseils à prodiguer, l'un essentiel étant celui sur le lâcher-prise, je vous livre ici mon avis sur le sujet.

    Combien de thérapeutes, de coachs, de voyants ou d'amis vous ont dit ça. "Mais enfin lâches-prise". Ben oui tiens, c'est tellement facile à dire et si dur à réaliser. Et pourtant. Ce qui nous empêche de lâcher-prise, c'est nous, tout simplement, notre égo, nos certitudes et nos attachements. Notre résistance aux choses. Nous ne voulons pas céder. Un peu comme dans une dispute avec votre conjoint. Vous savez qu'il faudrait vous arrêter, stopper la discussion, arrêter l'escalade verbale et pourtant non, vous continuez. Pas question de lâcher l'affaire. Pourtant ce serait facile, il suffit de le décider, d'accepter.

    Et bien pour une pensée, c'est la même chose. Imaginez-vous avec un objet dans la main. Serrez fort cet objet, très fort. Et enfin, lâchez-le. Sentez le relâchement, sentez la détente. Accueillez les sensations. Maintenant, pensez à quelque chose qui vous agace, quelque chose que vous ruminez. Pensez-y fort. Et maintenant, lâchez l'idée, comme vous avez lâché l'objet. Acceptez d'y renoncer, maintenant, laissez l'idée s'échapper.

    Et puis pour lâcher prise, il est nécessaire d'être convaincue que tout ce qui vous arrive est forcément le meilleur pour vous. Que la vie, l'existence sont incroyablement bien faite et que dans cette vie que vous avez choisi, chaque chose est à sa place. Evidemment cette conception repose sur une autre croyance, celle qui consiste à penser que nous choissisons notre vie avant incarnation. Sorti de ce cadre, obtenir le lâcher prise est plus compliqué, puisque chaque obstacle, chaque problème pourra être vécu comme une injustice. Se battre contre les autres, s'opposer en permanence n'amène que tensions et colères.

    Il est évidemment impossible de progresser dans un apprentissage ou de formuler une pensée, si votre esprit est embrumé et soumis à la colère. En revanche dans le calme et le détachement il devient possible de se placer en observateur. Observer le monde qui nous entoure, sans forcément s'y inclure. Cessez de prêtez attention à tout ce qui n'est pas positif. Lorsque vous regarder la télé, attendant votre émission favorite et qu'un tunnel de pub arrive, vous avez trois solutions. Les regarder de manière automatique, critiquant au final soit le contenu ou encore les acteurs, changer de chaîne en vous mettant alors une nouvelle fois dans une posture passive ou bien vous lever et en profiter pour faire quelque chose pour vous. C'est évidemment cette posture qui semble la plus utile. Car non seulement vous ne vous infligez rien, mais en plus vous vous recentrez sur vous. Essayez d'adapter cette théorie dans votre quotidien. Faites ces exercices. Décidez de penser à vous et non à ce qui vous affecte. Vous verrez qu'il suffit de quelques jours pour changer de mécanique et se retrouver bien plus serein.

    Evidemment en contrepartie, vous pourrez vous sentir tellement détaché que beaucoup de choses n'auront plus d'importance pour vous. Il vous restera alors l'essentiel. J'aime répéter à mon fils, comme le dit le proverbe bouddhiste qu'il ne sert à rien de s'inquiéter  : " Si le problème a une solution, il ne sert à rien de s'inquiéter mais si il ny' a pas de solution, s'inquiéter ne changera rien." Ou encore comme l'a bien résumé Einstein : "Il n'y a pas de problème sans solution ou alors vous faites partie du problème".

    Evidemment lâcher prise ne signifie pas ne rien faire. Bien au contraire,il s'agit d'agir, d'oeuvrer chaque jour en vue de ses objectifs avec l'intime conviction que cela portera ses fruits. Etre persuadée et convaincue de sa propre réussite. En semant une graine, en l'arrosant et en lui donnant ce dont elle a besoin, la graine se transforme et le moment venu nous en récoltant les fruits. Trop de gens attendent sans agir, espérant que la magie opère sans rien entreprendre ou pas assez. Chaque jour, posez un acte en vue de votre objectif.  Il est absurde et même stupide d'imaginer qu'une prédiction se réalise si aucune action n'est menée en ce sens. Attendre qu'un évènement se réalise, attendre un changement sans avoir initier le moindre mouvement est une quête vouée à l'échec.

    Pour résumer, le lâcher prise, c'est l'art d'avoir confiance en ses actions.

     

     

     

  • Les 5 bonnes raisons d'essayer la sophrologie !

    Bonjour à tous et à toutes

    Un petit billet ici pour vous parler de la Sophrologie. Une méthode dont on entend de plus en plus parler, mais que bien souvent les personnes connaissent mal. Pour ma part j'ai découvert cette discipline tardivement, et je l'ai d'abord vu comme un chemin vers une reconversion professionnelle. Mais force est de constater qu'en pratiquant, j'y ai trouvé une méthode formidable pour dépasser mes peurs, vaincre mes phobies et développer mes intuitions. La sophrologie m'a permis de gagner en liberté et avec le recul, je me dis que j'aurais mieux fait d'essayer plus tôt. J'aurais également aimé qu'on me l'enseigne, à l'école ou ailleurs afin de ne pas me laisser déborder par mes doutes, mes peurs et mes angoisses.

     

    Voici pour réusmer 5 bonnes raisons de vous laisser tenter

     

    1- La sophrologie aide à vaincre ses phobies

    La phobie est une peur exagérée qui conduit la personne à s'éloigner de l'objet de sa peur et la pousse parfois à s'isoler. Il en existe des centaines, mais parmi les plus courantes et les plus envahissantes, nous pouvons citer, la peur de conduire, la peur de vomir, la peur de la foule, la peur du sang, la peur du vide, la peur des transports en commun etccc. En général les personnes phobiques développent une ou plusieurs peurs. En ce qui me concerne, j'avais surtout la peur d'être enceinte ( la tocophobie) la peur des transports et la peur du sang. La sophrologie permet dans un premier temps d'accepter ses peurs, puis de les apprivoiser et enfin de s'en débarasser plus ou moins, avec comme objectif de ne plus être obligé d'éviter sa peur. Je n'aime toujours pas la vue du sang, mais je suis capable de faire une prise de sang par exemple. Quant aux transports, avion et train, je les prends sans problème.

    2-La soprhologie permet de se détendre pour de vrai

    Oui vraiment !!! Une séance de sophrologie réalisée avec un professionnel permet de se relaxer profondément. Dix minutes de relaxation profonde équivaut à 3 heures de sommeil ! Pendant que vous vous reposez, votre corps lui se reconstruit et récupère du trop plein de stress de sa journée. Cette détente est indispensable à notre organisme, surtout pour ceux qui dorment mal.

    3- La sophrologie permet d'être maître de soi-même

    Contrairement à une thérapie longue, la soprhologie permet d'être très vite autonome. En général quelques séances suffisent pour connaître les principaux exercices et ensuite se les appliquer à soi-même. C'est la répétition de l'entraînement qui donne toute son efficacité à la méthode. A force de pratiquer, nous devenons vite capable de maîtriser notre mental et notre corps. La force de la sophrologie est d'être efficace dans de nombreuses situations. Par exemple, prendre la parole en public, subir une opération, surmonter une épreuve, appréhender une séparation, se mettre en confiance avant un examen.

    4-La sophrologie permet d'avoir confiance en soi et de développer ses intuitionsstatue-1.jpg

    Parce que la sophrologie aide à maîtriser son corps et son mental, elle nous permet d'avoir confiance en nous. En effet, quand vous savez que vous gérer vos peurs et votre mental, vous n'avez plus peur de vous même, vous savez que vous pouvez " gérer" n'importe quelle situation. A l'écoute de vous-même et non de vos peurs, vous devenez capable de plus de discernement et dévellopez vos intuitions.

    5-La sophrologie se pratique partout et à n'importe quel âge

    Dès leur plus jeune âge les enfants peuvent débuter les séances. A partir du moment où ils distinguent la droite de la gauche, un enfant, dont l'imaginaire est très fort d'ailleurs, peut essayer la sophrologie, seul ou en groupe.  La sphrologie se pratique assis, debout, allongé et donc peut être expérimenté même en cas d'incapacité physique. Les personnes âgées ou à mobilité réduite peuvent évidement tester.  Qui plus est, les exercices peuvent être réalisés n'importe ou ( voiture, bureau, restaurant etccc) et c'est ce qui fait l'efficacité de cette méthode.

  • En finir avec nos peurs !!

    Un petit sujet aujourd'hui sur la peur.

    Après réflexion, je crois que combattre nos peurs, c'est le seul moyen de se sentir libre. Certes la peur nous permet de nous défendre et assure la survie de l'espèce, mais nos peurs usuelles nous bloquent au lieu de nous stimuler. Plutôt que de nous battre, souvent nous cédons à la facilité, bien souvent par conformisme.

    Pour ma part, je pense qu'il est temps plus que jamais de s'en libérer. Alors peut-être pas toutes vos peurs d'un coup, mais peu à peu, tenter de dépasser ses peurs, ses craintes profondes ou superficielles, celles en tout cas qui nous limitent et nous empêchent de nous sentir bien.

    Il y a de nombreuses raisons d'avoir peur de nos jours, tout comme lors du siècle dernier et les siecles précédents. Nous avons nos peurs viscérales, comme celle de mourir, celle de manquer, d'être malade, de ne pas être aimé. Et puis nos petites peurs qui à force peuvent devenir grandes et devenir des phobies. Ou bien encore les peurs très materielles, comme manquer d'argent, ne pas pouvoir payer notre crédit, être au chômage...

    Pour ma part j'ai quelques peurs encore. Certaines j'ai réussi à les dépasser et les apprivoiser, comme la peur du sang, la peur des guêpes ( pour les frelons j'ai encore du chemin) la peur de m'opposer ou de donner mon avis, parfois de dire non face à un supérieur au travail. Bon ce dernier point, ce n'est pas encore parfait, mais je m'améliore de jour en jour, parvenant même à oser exprimer ma désapprobation ou mon mécontentement quant à certaines directives. 

    Bon, même si on ne se débarrasse pas de ses peurs en un claquement de doigt, on peut néanmoins prendre son courage à deux mains, choisir l'une d'elles et lui mettre une bonne droite ! Si par exemple vous avez peur d'aller chez le dentiste ou chez le médecin, si vous avez peur de demander une augmentation, et bien donnez-vous 10 jours ou plus pour atteindre cet objectif. Non seulement vous serez fier de vous et vous verrez à quel point se débarrasser de ses peurs est libérateur.

    Commencez par un petit défi. N'allez pas tout de suite sauter dans le vide avec un simple parachute. Choissisez une peur ou une crainte " raisonnable". Soyez imaginatif, ça peut être la peut-être vraiment un tout petit truc, mais qui néanmoins vous empêche de profiter pleinement de moments simples. Par exemple certaines personnes ont peur de manger seul au restaurant. Si c'est vote cas, donnez-vous un petit coup de fouet, prenez un bon journal et par pitié, laissez-votre portable dans votre sac et offrez-vous ce moment de tranquillité.

    Peur après peur, vous verrez que vous vous sentirez mieux. Encouragé par chaque défi réussi, vous aurez envie d'un relever d'autres. Cette quête et cette énergie aura pour conséquence de provoquer des situations inattendues et qui vous seront plus favorables. Si la chance se mérite, le bonheur aussi.

    N'hésitez pas à me glisser en commentaires la liste de vos peurs et de vos défis relevés !  La force est avec vous :) 11-27.gif

    Bon mercredi !

     

  • Comme une coccinelle !

    20160702 185732 resized

    Tous les matins et tous les soirs je prends quelques minutes pour flâner dans mon jardin. L'occasion de voir la nature s'éveiller, les oiseaux qui mangent les vers dans la terre ( après avoir dévalisé notre cerisier), les fraises rougir, mon bougainvillier prendre de la hauteur et cette petite coccinelle si fragile, si belle et si essentielle d'être là, posée délicatement sur cette feuille.

    Le soir, la tête dans les étoiles je remercie ceux et celles qui m'accompagnent,  de me protéger, de m'aider à trouver mon chemin, de me permettre de m'améliorer dans mes rapports avec les autres. Surtout je dis merci, pour toutes les belles choses du quotidien. D'un éclat de rire avec mon fils adoré, d'une complicité amoureuse toujours présente, d'avoir de quoi avancer, nourrir ma famille, matériellement mais aussi émotionnellement, de prendre soin des gens que j'aime. Merci aussi d'avoir la force lorsque cela va moins bien de continuer d'avancer, d'y croire encore et toujours, sans sombrer dans le pessimisme, la peur et la morosité ambiante.

    La tête dans les étoiles, je me rappelle de mon adolecsence, les yeux plongés dans ces mêmes étoiles, demandant au bon dieu de donner un sens à ma vie et de trouver mon âme soeur.

    Je dis merci à tous ceux qui sont partis de veiller sur nous, certaine d'être entendue, certaine de pouvoir compter sur eux, espérant les voir prochainement dans mes rêves les plus éveillés, comme cela arrive de temps à autre lorsque je dois recevoir un message ou un encouragement.  Je profite de l'instant présent, c'est le seul qui compte. Le passé est derrière, il ne sert à rien ; au mieux ils nous permet de ne pas refaire les mêmes erreurs et s'appelle l'expérience,  au pire il nous sclérose dans la peur nous otant toutes initiatives par peur de perdre notre petit confort.

    Quant au futur, il est dans chacune de nos actions présentes. Inutile d'en savoir plus, vivez, semez et profitez !!!

  • La chance se mérite , profitez du printemps pour la saisir !

    500px-Printemps2.jpgBonjour à tous et à toutes !

    Je ne sais pas vous, mais moi le printemps me donne des milliards d'envies. Souvent c'est une période source de questionnements et d'interrogations. Et si parfois ces tergiversations peuvent sembler stériles ou illusoires, en fait il n'en n'est rien. Chaque remise en question est intéressante, tout comme chaque rencontre et chaque histoire mérite la peine d'être vécue.

    Et derrière votre mécontentement et votre insatisfaction, dites-vous que se cache une envie et un désir inavoué. Un petit peu de vous, rangé dans un coin de votre histoire personnelle et qui n'attend que le moment propice pour émerger.

    D'ailleurs le symbole littéraire du printemps, c'est la jeunesse, la gaieté, le renouveau et l'épnouissement.

    Faites confiance à l'univers pour vous guider vers les bonnes personnes, celles qui sauront parfois avec juste un mot vous donner une clé pour avancer et y voir plus clair. Parfois il faut creuser un peu, mais après tout, votre vie et votre épanouissement le valent bien non ?

    Alors si vous aussi vous sentez en vous cette envie de changement, si vous avez envie de prendre les choses en main pour vous sentir mieux, mais qu'il vous manque ce soupçon de confiance pour y arriver, dîtes-vous que vous n'êtes pas seul.

    N'hésitez pas à me contacter si besoin, ensemble nous travaillerons à réaliser vos objectifs et concrétiser vos envies !

  • A la rentrée, prenez le temps de respirer

    Bonjour à tous

    Lors de ma dernière consultation, j'ai délivré le message suivant au consultant : " Acceptez enfin l'idée de perdre un peu de temps pour aller mieux".  Souvent, on souhaite que les choses aillent vite. On souhaite être dèjà dans le "plus tard" sans accepter le maintenant. Et pourtant l'instant présent à une utilité. Encore faut-il le savoir.Il faut prendre le temps. Faire une petite pause. Comme une parenthèse, une bulle de réflexion et de lâcher prise.

    C'est ce que je vous invite à faire en cette rentrée. Prendre du temps pour vous. Le temps de regarder ce qui vous ennuie, ce qui vous empêche de vous sentir libre et serein,  ce qui vous gêne dans vos rapports avec les autres ; ce que vous souhaiteriez changer, ce que vous aimeriez améliorer. Prendre le temps de regarder en face vos difficultés pour enfin les affronter et les surmonter.

    Ce n'est pas toujours évident, surtout seule. C'est pour cela que je vous invite à me consulter. Ensemble, nous prendrons le temps d'analyser votre situation. Prendre en considération vos objectifs, vos envies. Sophrologie, voyance, pnl, je me sers de tous les outils dont je dispose pour vous aider dans cette quête de liberté.

    N'attends pas plus pour aller mieux, vous le meritez bien, non ?

    A bientôt

    Cécile

  • Chance ou malchance ?

    Bonjour à tous

    Pour commencer cette semaine, la dernière du mois de juin, je vous propose de découvrir ce petit conte qui nous parle de chance ou de malchance selon de quel point de vue on se place. En effet, il ne faut pas se fier à l'apparence des épreuves, car bien souvent d'un événement malheureux surgit une situation positive. Notre malchance peut faire la chance des autres et inversement. C'est un peu l'histoire du mec qui rate son avion et qui ainsi évite le pire lorsqu'il apprend le crash de ce même avion. "C'était pas son heure" dit-on dans ces cas-là.Ou encore le film " La chance de ma vie".

    Tout ça pour dire, que rien, à mon sens n'est inutile en ce bas monde. Nos obstacles, nos freins, nos coups durs sont autant de moyens de se hisser là où nous devons être. Nos rencontres, nos expériences, ne sont jamais inutiles. Aucune rencontre n'est à négliger, même la plus brève. Peut-être vous souvenez-vous d'une personne ou d'une parole qui vous a poussé à changer ou à prendre des décisions, ou d'une ligne lue sur un blog...

    Bonne lecture et bonne semaine !

    Dans un village un homme très pauvre possédait un cheval d’une rare beauté. Il était si magnifique que tous les riches marchands et puissants seigneurs de passage se proposaient de lui acheter dès qu’ils l’apercevait. Mais le vieil homme refusait toujours. Cet animal est pour moi comme un ami, disait-il. Vendriez-vous un ami ?

     

    Mais un beau matin, le vieillard découvrit que sonc cheval avait disparu. Les villageois, goguenards, lui dirent tous : On te l’avait bien dit ! tu n’avais que le vendre quand on te le proposais. Maintenant, on te l’a volé… quelle malchance À toutes ces lamentations et railleries le vieil homme apportait invariablement la même réponse : chance ou malchance, qui peut le dire ? Les moqueries reprenaient alors de plus belle.

     

    Mais 15 jours plus tard, le cheval revint avec une horde de chevaux sauvages. S’étant échappé, il avait séduit quelque belle jument et rentrait maintenant avec le reste de la horde. Quelle chance ! dirent les villageois. Mais le vieillard ne montrait aucun enthousiasme débordant, conservant son habituelle bonne humeur : chance ou malchance, qui peut le dire ?. Ses voisins ne pouvaient s’empêcher d’y voir ici une ingratitude devant la bonne forturne apportée par les dieux.

     

    Le vieil homme et son fils voulurent dresser les chevaux pour les vendre ensuite auxriches du Royaume. Mais quelques semaines plus tard, le fils chuta d’un hongre et se brisa la jambe. Selon le guérisseur du village, il en gardera pour la vie une légère claudication. Ses amis le plaignirent alors de plus belle. Quelle malchance ! Sans ton fils, tu ne pourras dresser les chevaux pour les vendre ! Toi qui est si pauvre… À son habitude, le vieil homme répondit alors : chance ou malchance , qui peut le dire ?

     

    Seulement trois jours après la blessure, les soldats du roi prirent position dans le village et enrôlèrent de force tous les jeunes. Ils partaient pour une campagne lointaine, au-delà des montagnes qui bouchent l’horizon, faire la guerre à un autre peuple. Tous durent suivre la troupe sauf le fils qui ne pouvait marcher avec sa jambe brisée. Pleurant de désespoir, tous les villageois prirent le vieil homme à parti : ton fils reste avec toi alors que les nôtres vont certainement mourir à la guerre. On peut dire que la chance te sourit à toi qui garde ton fils unique !

    Vous savez ce que le vieillard a répondu. Chance ou malchance…

    "LA CHANCE DE MA VIE"

     

  • La loi de l'attraction...pas besoin d'en faire des tonnes

    " On attire à soi ce que l'on est"," Qui se ressemble s'assemble" , "Chaque pensée est créatrice", "Creez votre avenir" 

    La loi de l'attraction c'est LE truc à la mode. Si vous tapez ces quelques mots sur google, vous avez accès à des centaines de vidéos, d'articles, de liens, de conseils. Avec la loi de l'attraction, on vous promet tout. Perdre 100 kg en 20 jours, trouvez l'homme de votre vie, gagner plein d'argent, réussir votre vie professionnelle. Bref un miracle cette loi.

    Certains sites vous vendent des livres format PDF, avec dedans LE SECRET. Bon il vous faudra débourser un peu d'argent, mais bon c'est quoi 200 euros dans une vie ? Surtout si dans deux moi vous vous retrouvez dans un maillot taille 36, aux Maldives avec Brad Pitt. Bon alors, soyez pas radins !

    Et je vais vous dire, le pire dans tout ça, c'est QUE CA MARCHE. Oui la loi de l'attraction ça marche. Ce postulat de pensée créatrice, c'est vrai. Je l'ai même expérimenté il y a un mois. Et tout a fonctionné comme sur des roulettes. Faut que je m'y remette d'ailleurs car j'ai pas mal de demandes à faire à l'univers.

    Par contre y a un piège. Oui sinon ce serait trop simple. Le vrai secret, tient en peu de phrases, pas besoin de se taper un pavé de 600 pages. Donc je résume : Vous créez votre avenir, vos pensées sont créatrices. N'espérez pas un futur meilleur, vivez le tout simplement. Vous êtes déjà dedans. Un peu comme Yoda le disait "N'essaies pas, fais le ou ne le fais pas" Faites comme si. Méditez, visualisez cette réalité. Alors oui ça demande un peu de temps, de concentration mais pas d'argent. La recette est sous vos yeux. Dans ces quelques lignes. Et si vous avez des questions, allez-y j'y répondrais...gracieusement.