insomnies

De l'importance du sommeil

Nous passons un tiers de notre vie à dormir. Si le temps de récupération est variable selon les individus,(entre 6 et 9 heures) il est indispensable au bon fonctionement de l'organisme. Vital même. Durant notre sommeil, toutes nos fonctions vitales diminuent d'intensité. La respiration et le pouls ralentissent, la tension arterielle diminue, la température s'abaisse, tout l'organisme se met au repos.

C'est aussi pendant notre sommeil que nous enregistrons les informations de la journée. Le travail de mémorisation intellectuelle est important durant cette phase. Ce qui est d'ailleurs valable chez les enfants, l'est aussi chez les adultes.

Le sommeil est un indicateur de notre état de santé psychique. Insomnie, troubles du sommeil, réveil fatigué, sont en général les symptômes d'un trouble psychologique, d'un mode de vie perturbé ou d'un stress chronique.

Et malheureusement nous sommes de plus en plus nombreux à négliger ce temps de repos indispensable. Télévision, jeux vidéos, horaires de coucher tardifs, agitations, sont autant d'éléments qui amputent notre temps de sommeil, avec pour conséquence, une fatigue, suivie d'une baisse des défenses immunitaires. Vous avez sans doute remarquer, que lorsque vous êtes malades, l'un des moyens de lutter pour votre corps est de dormir, dormir et encore dormir. C'est durant le sommeil, durant le repos, que notre corps se défend des agressions, qu'il reprend des forces et de l'énergie.

La relaxation, le sommeil, permettent de lutter contre les agents stressants.

En effet, lorsque nous sommes soumis au stress, c'est à dire lorsque notre corps doit faire face à un changement (souvent donc dans nos vies agitées :), le système nerveux sympathique s'active : Augmentation de la tension arterielle, rythme cardiaque qui s'accélère, sécretion d'adrénaline, de cortisol etccc, bref le corps se prépare à réagir au stress. Soit par l'action, soit par la fuite. Normalement ces moments de stress ne durent que quelques minutes.

Le corps qui est bien fait a un moyen de lutter contre ces effets "négatifs ou dérangeants". Aussitôt le système nerveux "parasympathique" se met en action et propose toutes les réponses inverses ( ralentisssement du RC, TA...) c'est le retour à la normal.

Tout va bien me direz vous. Oui sauf que dans les cas où le stress devient chronique, c'est à dire répété,(comme dans le cas de troubles du sommeil par exemple) le corps, ne peut plus agir. Car le seul bémol de ce système nerveux parasympathique c'est qu'il se met en action uniquement lorsque le corps est au repos !!! Donc si on de dort pas, on ne peut pas faire face.

Une seule solution. Enfin deux. La première est de résoudre les causes du stress chronique. Et si on ne peut pas et bien il faut compenser le manque de repos de l'organisme, le manque de sommeil.

La sophrologie offre des solutions et des techniques de relaxation. Il faut savoir que 10 minutes de relaxation, sont équivalentes à 3 heures de sommeil. La relaxation pratiquée régulièrement et de manière adaptée permet donc d'activer la touche "réparation" de notre système nerveux et donc permet au corps de ne pas s'affaiblir.

La relaxation telle que je la pratique en sophrologie, permet aussi un lâcher-prise, très utile au niveau psychique. Car le sommeil est aussi utile pour nous déconnecter du présent et du matériel pour nous connecter à nous même, via les rêves par exemple.

Pensez donc à votre sommeil. Il est précieux. Ce n'est pas un luxe, tout comme la sieste dont les vertus sont bien connues. N'hésitez pas à me contacter si vous avez des questions. Et faites de beaux rêves.

A bientôt

Cécile

×