vie

  • Il n'est jamais trop tard pour....

    MontrebbbTout est dans le titre. Que vous ayez 20, 30, 40, 50 ou 70 ans, il n'est jamais trop tard pour vous lancer de nouveaux défis. Jusqu'à preuve du contraire, tant que vos neurones fonctionnent, vous êtes capable de tout entreprendre : " Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait" dixit Mark Twain.

    Si pour vous convaincre, il vous faut des exemples, regardez Stan Lee le père des héros Marvel qui a attendu d'avoir presque atteint 40 ans pour écrire les 4 fantastiques. Ou encore Marcel Proust qui a débuté l'écriture de Un amour de Swann à 42 ans. Dans un autre genre Andrea Bocelli qui était avocat jusqu'à l'âge de 34 ans. Les exemples sont multiples et ne manquent pas, certainement même autour de vous. Peut-être connaissez-vous des proches qui eux aussi ont décidé de se lancer de nouveaux défis et ce en dépit de leur âge ou de ce qu'on pourrait penser d'eux.

    Alors oui, il n'est jamais trop tard, pour par exemple, décider d'aller voir un psychologue et affronter ses démons, ou encore pour demander pardon à quelqu'un que l'on a blessé, volontairement ou pas. Il n'est jamais trop tard pour changer de femme ou de mari si l'amour n'est plus là. Il n'est jamais trop tard, pour reprendre ses études, changer de métier et ce malgré les difficultés. Plasticité cérébrale à l'appui, vous pouvez vous lancer dans des apprentissages à n'importe quel âge. Il n'est jamais trop tard pour vaincre vos phobies, ou encore pour déclarer votre flamme à l'homme ou la femme de votre vie. Il n'est jamais trop tard pour partir en voyage, ou vous lancer dans ce sport qui vous fait rêver depuis tant d'années. Il n'est jamais trop tard pour oser parler de vous sans vous cacher devant un sourire de façade, il n'est jamais trop tard pour dire que vous allez mal ou bien.

    Il n'est jamais trop tard, non jamais et cela jusqu'à votre dernier souffle. A ce moment-là en effet, vous pourrez considérer qu'il est temps de passer à autre chose. Alors pour ne pas être subrmergé par une vague de regrets, je vous invite à oser vous lancer les défis que vous méritez.