L' instant sophro pour apaiser l'enfant précoce

  • Par easpirit
  • Le 07/05/2019
  • 0 commentaire

Calme grebouilleBonjour à tous

Etre parents n'est pas une mission facile. Il faut sans cesse ajuster son comportement, afin de jongler entre bienveillance et cadre rassurant. Alors lorsque l'un de ses enfants ou plusieurs de ses enfants sont précoces ou haut-potentiels, la mission se complique. Car parmi les particularités de l'enfant précoce, il en est une qui a de nombreuses répercussions sur son bien-être : son hypersensibilité. L'enfant précoce a plus de mal que les autres à gérer ses frustrations, ce qui provoque des colères plus fortes. Très empathique, il est souvent débordé par ses émotions et un petit détail anodin pour un camarade peut déclencher chez lui un torrent de larmes. Un mot, une mauvaise blague, une critique provoqueront chez lui un véritable sentiment d'injustice et une mauvaise estime de lui. Sa pensée en arborescence, ses questionnements existentiels, en particulier le soir, l'empêcheront de trouver le sommeil.

Les parents d'enfants précoces connaissent bien ce tableau, tant cela impacte non seulement la vie de leur enfant, mais aussi la vie de famille. La sophrologie est alors un allié de taille pour l'aider à s'apaiser. Cette méthode thérapeutique basée sur le relâchement musculaire, la respiration et la visualisation positive, lui permettra de multiplier les moments d'apaisement et de tranquilité. Pratiquée régulièrement, elle deviendra un outil important, le rendant autonome et bien plus confiant.

Comment me direz-vous ?

-Les exercices dits de relaxation dynamique permettent à l'enfant d'évacuer les tensions corporelles. En effet les colères, les moments de tristesse ou encore la peur provoquent dans le corps des tensions. Evacuer une idée ou émotion par un mouvement permet dans un premier temps de relâcher les muscles. Une fois le corps détendu, l'esprit peut alors s'apaiser. Vous avez sans doute remarqué qu'il était impossible de raisonner et de tenter de calmer une colère juste par des mots. Le contact physique ( Un calin par exemple, ou prendre les mains) va en revanche permettre un relâchement. C'est ce que pourra faire l'enfant en sophrologie. Une fois les exercices appris, il pourra les réaliser tout seul si besoin.

-La respiration est elle aussi indispensable. Bien respirer, s'oxygéner va permettre d'activer le système parasympathique, mettant ainsi notre système nerveux au repos. Une bonne respiration pleine et consciente permet de mettre son corps sur pause. Il existe de nombreux exercices de respiration. On les associe également avec des mouvements physiques pour combiner les effets et ainsi se détendre encore plus rapidement. La respiration sera aussi très utile pour gérer un moment de stress fort ou de panique chez l'enfant.

-La visualisation positive va de son côté permettre à l'enfant de trouver des images rassurantes et sécurisantes. En fonction de ses préférences, de ses passions, de ses souvenirs, le sophrologue peut alors l'aider à mettre en place des images et des scénarios apaisants et rassurants.

Evidemment, comme de nombreuses disciplines, la sophrologie est efficace si elle est pratiquée régulièrement. Si quelques séances sont nécessaires avec un sophrologue, l'enfant peut ensuite s'entraîner chez lui, seul ou à l'aide de Cd par exemple, devenant ainsi plus autonome et donc plus confiant.

N'hésitez pas à me contacter directement pour plus de renseignements.

 

 

 

détente sophrologie précocité enfant hp sensibilité

Ajouter un commentaire

 
×